les rizières

Celles que nous avons rencontrées sont des rizières inondées.
Cultivée sur un sol piétiné dans des champs entourés de diguettes, la hauteur d’eau peut varier entre 0-25 cm (eau peu profonde) jusqu’à 25-50 cm (profondeur moyenne), cette hauteur d’eau étant justifiée par la très grande consommation hydrique de cette culture :
il faut 4 000 litres d’eau pour produire 1 kg de riz. L’eau provient de la pluie, par le ruissellement provenant d’un bassin ou par l’apport d’une rivière.
La riziculture inondée occupe 17 % de la production mondiale de riz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *