Istambul – Turquie

topkapi

Byzance, Constantinople, Istambul…
c’est comme vous le sentez; pour ma part Byzance m’a toujours fait un peu plus rêver.
Mais laissons Romains, Grecs et Turcs à leur histoire.


Dans la rubrique des incontournables, vous irez visiter le Grand Bazar, sans trop y passer de temps à moins que vous ne soyez friands de montres Rollex authentiquement tocs ou de polos prétendument Lacoste… 
Le site vaut néanmoins à lui seul la visite par sa conception architecturale.
Pour ma part j’ai préféré consacrer un peu plus de temps au

marché Égyptien


au milieu des épices en tout genre, des fruits et légumes, je retrouvais les odeurs 
des médinas marocaine de mon enfance.
Si vous avez une petite soif, offrez-vous un jus d’orange pressé; un vrai bonheur.
Néanmoins, comme partout à Istambul, le touriste béat est la proie rêvée des arnaqueurs professionnels aussi, faites attention à ne pas vous faire prendre en charge par un guide proposant ses services bénévolement car, il y a forte chance que vous repartiez du secteur avec une veste en cuir ou un tapis « absolument fait main » 
dont vous trouverez l’identique, en rentrant chez vous, pour un prix inférieur.
A titre indicatif, une année, j’ai négocié (juste pour le fun), un tapis à un prix 10 fois inférieur 
à celui initialement annoncé…
Depuis cet endroit, je vous invite à longer la corne d’Or, à travers des quartiers un peu délabrés.

Et oui, Byzance c’est aussi cela.
Il n’y a pas que les palais somptueux, les mosquées mirifiques et le diamant du Topkapi . somme toute, c’est dans ce quartier, le long de la Corne d’or que je me sens le plus touché.

Bien sur, vous irez visiter Sainte Sophie, édifice de la chrétienté, 
transformée en mosquée vers 1450 puis, plus récemment en mosquée!
Vous ne manquerez certainement pas la mosquée bleue à 300 m de là 
et inutile que je vous signale le palais du Topkapi, vous ne pourrez pas le rater
certes, mais n’oubliez pas que de ce palais on a aussi un très beau point de vue
sur la mer de Marmara, le Bosphore et la Corne d’or.

la mosquée Bleue

Peut être feriez-vous l’impasse d’aller voir Verebatan Saray, la citerne-basilique et ce serait dommage.
Imaginez, sous terre, un espace de 140 m x 65 m, 336 colonnes de 8 m de haut, les pieds dans l’eau. Cette citerne fut construite à l’époque byzantine pour approvisionner en eau les palais impériaux et les bains.
La visite est rendue d’autant plus agréable que ce lieu dispose d’un éclairage subtil et la visite se déroule en musique douce.
Dernier point, il y fait frais et si vous êtes à Istambul en été vous serez ravis.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est reservoir.jpg.L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est reservoir3.jpg.

Une remontée du Bosphore en bateau vaut le déplacement. De chaque côté du détroit vous pourrez admirer de somptueux palais ou maisons bourgeoises.

Au terminus du parcours en bateau, aller, à Anadolu Kawagi
une marche à pieds d’une demi-heure vous conduira aux restes d’une forteresse byzantine, 
Yoros Kulesi d’où vous aurez une magnifique vue sur la mer noire.


J’allais oublier, pensez au hammam! C’est bien décontractant après des journées de piétinement. 
Je ne vous ai pas parlé du palais du Topkapi, tout le monde connais non?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *