Lanzarote

Cette île est ma préférée parmi toutes les îles des Canaries.
Il fait beau toute l’année et il ne tombe pratiquement jamais de pluie.

Lanzarote, l’île la plus nord de l’archipel des Canaries

Je souhaitais revoir cette île ou je n’avais séjourné que 3 jours lors de notre voyage en voilier. Je l’avais beaucoup aimée, plus sauvage que les autres.
Alors j’ai concocté un séjour de 9 jours en mars 2019.
Pour peu que l’on cherche un peu et pour 305€/personne, hors frais de restauration, en étant 2 couples voilà le décompte:

  1. 15 mars
    Départ de Montpellier – Barcelone gare,  en bus avec FlixBus: 5heures – 18€/personne AR
  2. Une nuit à Barcelone
    Hostal56 – 20€/personne
  3. 16 mars
    vol Barcelone – Arrecife direct – 3h – 132€/personne AR
    location de voiture pour une semaine – Rentalcars – 25€/personne plein essence compris
  4. Du 16 mars au 23 mars
    Appartement Las Rosas via AirBnb comprenant 2 chambres, salon, cuisine, SDB, Wifi…
    70€/personne la semaine
piscine d’eau de mer à proximité de notre maison de location.

Ce que j’ai particulièrement aimé:

La maison de l’architecte César Manrique.

Né le 24 avril à Arrecife et mort le 25 septembre 1992 (à 73 ans) à Tahiche, est un peintre, architecte et sculpteur espagnol, défenseur de la nature de son île natale, Lanzarote dans les îles Canaries, qui a influencé l’image de l’île volcanique de manière décisive.

La Cuevas de los Verde et Jameos del Agua

la grotte est le fruit de l’activité éruptive du volcan de La Corona qui remonte entre 3 000 à 5 000 ans. Cette éruption a formé un vaste tunnel volcanique de plus de 6 kilomètres de long, appelé parfois tunnel de l’Atlantide[réf. souhaitée], entre le cône volcanique et l’océan.

Deux des plus importants centres de tourisme de Lanzarote sont installés dans deux parties de ce tunnel. En amont, la cueva de los Verdes permet une visite souterraine de plus d’un kilomètre et en aval, les Jameos del Agua sont accessibles dans un site aménagé par César Manrique.

Lanzarote est la plus volcanique des îles Canaries.
Le 1er septembre 1730, entre neuf et dix heures du soir, la terre s’ouvrit à Timanfaya, à proximités de Yaiza et une énorme montagne s’éleva du sein de la terre. L’île se transforma entièrement. Dix villages furent enterrés (Tingafa, Montaña Blanca, Maretas, Santa Catalina, Jaretas, San Juan, Peña de Palmas, Testeina et Rodeos) et pendant six ans la lave s’étendit au sud, couvrant un quart de l’île et recouvrant les plaines alentour de cendres volcaniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *