Belle Île en Mer

Le Palais

Paradis des marcheurs, mais également des piétineurs si on reste à Le Palais. C’est dans cette ville que le ferry depuis Quiberon nous dépose, c’est là que l’on fait ses courses, ses achats pour la pluie que l’on n’avait pas prévue, puisque c’est bien connu, il ne pleut jamais en Bretagne, une petite coupe de cidre, le resto…
Sympa, mais on y étouffe un peu vu le nombre de rotations journalières du ferry débarquant un nombre important de touristes, pressés de prendre possession des lieux.
Sauzon à quelques encablures de là est un petit port bien plus sympa.

L’attrait principal de l’île, c’est incontestablement la randonnée, pédestre ou à vélo.
Un GR permet de faire le tour de l’île, le long des côtes. Cela représente 80 km, je crois… Rassurez-vous, on peut sérier selon ses envies, ses possibilités.
Pour ma part, le sentier entre le Palais et le phare des Poulains ne présente pas de difficultés et permet de découvrir de très belles petites criques et leurs jolies plages.

Toutefois, c’est à la pointe ouest de l’île, depuis le phare des Poulains, que l’on découvre une côte sauvage, notamment quand les vents dominants propulsent les vagues sur les falaises rocheuses. Le spectacle est magnifique.
Vous n’êtes pas obligés d’aller jusqu’au phare…

Le parking voiture est juste à côté…

Longez plutôt la côte vers ouest où, avec un peu de chance, la pluie s’annonce et offre ces lumières, cette beauté et cette force de la mer se fracassant sur les rochers.

Le fort Sarah Bernhardt est un fortin militaire du XIXᵉ siècle où la célèbre comédienne française Sarah Bernhardt passa ses vacances d’été durant 30 ans, entre 1894 et 1922.

Vous pouvez continuer en direction de la plage de Ster-Vraz et jeter un œil sur l’anse de Stér Ouen.
Cet endroit est très prisé par le voiliers. Pour pénétrer dans Stér-Ouen, il faut déjà que l’état de la mer et du vent permette l’accès à la baie de Ster-Vrac.
Là, vous êtes entièrement à l’abri, mais si la mer est forte ainsi que le vent d’ouest, il vaut mieux rester au calme de l’anse en attendant des jours meilleurs.

Toute la côte sud propose d’aussi beaux paysages, plus protégés néanmoins qu’ici.
La grotte de l’apothicairerie
On y descendait par un escalier taillé dans le roc aux marches glissantes. Avant l’entrée, on apercevait à gauche la « Roche Percée » dont l’arche s’est effondrée le 23 février 1975.
Depuis, la grotte est fermée au public à cause des escaliers jugés trop dangereux. Le terrain est propriété du Conservatoire du littoral et l’hôtel a été rasé en 2012, afin de préserver la lande à bruyères.

Quant à la côte nord, de belles criques, de belles plages, c’est plus calme, mais je n’ai pas jugé nécessaire d’y faire des photos.
Je vous propose maintenant l’album photos complet.
Bon séjour.

En vous connectant, vous serez automatiquement reconnu ensuite.
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
0
Nous aimerions avoir votre avis, merci de laisser un commentaire.x