les entrepôts portuaires de Rouen

Depuis l’Antiquité, le port constitue une part prépondérante de l’activité de la ville de Rouen en raison de sa situation stratégique entre Paris et la mer, dont les marées y sont encore perceptibles. Bien qu’il soit à 80 km par bateau de l’estuaire (6 heures de navigation), le port est en mesure de recevoir des navires très importants (jusqu’à 292 m de long et 150 000 tonnes).

La dernière décennie (1990-2000) génère de profondes transformations provoquées par la réforme de la politique agricole commune en 1992. Cette période voit le trafic céréalier reculer au port de Rouen de 1994 à 1996.
L’activité se déplace en aval de Rouen entrainant la fermeture de plusieurs entrepôts

Le projet Seine ouest prévoit la réhabilitation de ce patrimoine portuaire inutilisé, ainsi que la mise en valeur des friches laissées par le déplacement du port en aval, plus loin du centre-ville. Il prévoit aussi un développement urbain, dont l’espace commercial des Docks 76 et le palais des sports Kindarena ont anticipé l’essor et la construction.

J’ai aimé passer quelques moments photographiques dans ces lieux.

135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C
135_C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *